Cédric Gaudin

Natif de Rennes d'un papa plombier chauffagiste et d'une maman couturière, j'ai toujours aimé cuisiner. J'ai commencé par la pâtisserie, tout petit je préparais des crêpes et autres plaisirs sucrés pour faire la surprise à ma maman et lors des boums de mon grand frère. Et c'est tout naturellement en fin de troisième, que je me dirige vers un apprentissage de cuisinier.

Début d'apprentissage le premier juillet 1989 au restaurant "Le Palais "(une étoile au guide Michelin) à Rennes avec Marc Tizon, un chef passionné et passionnant, qui me fait découvrir les produits de qualité exceptionnelle comme les volailles de Paul Renaud, les légumes de la famille Bocel, les herbes et fleurs d'Annie Bertin et les produits de la mer de chez Omnes, un mareyeur talentueux.

Après deux années de formations, où je rencontre des cuisiniers durs, mais enrichissants, comme Olivier, Gilles, Yvon et Marc le pâtissier qui me font partager leurs savoirs, un apprentissage comme je le souhaite à tout jeune voulant faire ce métier. Je pars faire une saison au Chateau de Locguénolé (deux étoiles au Guide Michelin, Relais Châteaux) à Hennebont ou je rencontre un chef de partie talentueux, Dominique, avec qui je pars en Belgique, au restaurant "Le Barbizon"(deux étoiles au Guide Michelin, Relais Châteaux) dans la province de Bruxelles chez Alain Deluc. Une maison familiale où je fais mes gammes dans l'organisation et la gestion d'un poste, pendant près de deux années.

Je rentre ensuite en France, je choisis Limoges, une région qui m'intéresse pour découvrir les manufactures de porcelaine, au restaurant "La Chapelle Saint-Martin"(une étoile au Guide Michelin, Relais Châteaux) où je fais encore une belle rencontre, Alain le second de cuisine, ancien sous chef de Louis Grondard (MOF) au Jules Verne, qui me conseille de postuler chez Drouant à Paris car j'allais vite m'ennuyer et que l'hiver était long à la Chapelle.

Je pars donc pour Paris au restaurant "Drouant", siège de l'académie Goncourt (une puis deux étoiles au guide Michelin) Paris 2 : changement de rythme. Bonjour les grosses brigades mais c'est passionnant, tout va plus vite, là encore je fais des rencontres enrichissantes, tout d'abord de Louis Grondard, un chef talentueux, et de ses adjoints Pierre Bertrannet et Yannick Alléno pendant près de trois ans.

Première experience en Bourgogne, pour découvrir sa gastronomie et ses vins, après un essai non concluant au Moulin de Martorey (une étoile au Guide Michelin) je prends le poste de second au restaurant "Le gourmand" sur l'ile saint Laurent ou là, le chef me donne les clefs de sa cuisine et me dit de faire ce que je veux. Belle expérience, je prends ce projet à coeur. Coté coeur aussi, la jeune fille qui habite au dessus du restaurant m'a tapé dans l'oeil.

Nous partons ensuite avec Caroline sur la côte d'azur, au palace "Métropole" (relais chateaux) à Beaulieu sur mer pour faire une saison, belle expérience encore avec un jeune chef ambitieux, Jérome Coustillas.

Je décide ensuite de tenir une promesse à mon maître d'apprentissage. A la fin de mon contrat je lui avais dit que je faisais mon petit tour pendant dix ans et que je reviendrais travailler chez lui. C'est donc à "L'Oustau de Beaumanière" (deux étoiles au Guide Michelin, Relais Chateaux) ou il officie comme chef que je passe encore une très belle année avec ce chef merveilleux malheureusement disparu.

Nous rentrons ensuite en Bretagne, je veux que mon premier enfant soit Breton, c'est au restaurant "La griotte" à Pacé que je pose mes couteaux en qualité de chef pendant trois années. Charlotte arrive en juin 2002.

Nous retraversons ensuite la France. Un ancien collègue de chez Drouant viens de prendre un poste de chef dans un palace sur le port de Monte-Carlo, une création pure, un super challenge, il me propose d'être son adjoint et je le suis sans sourciller. Ce fut encore une superbe expérience pendant près de deux années aux "Monte-Carlo Port Palace".

Nous revenons ensuite en Bourgogne pour nous installer. Coline ma deuxième fille verra le jour quasiment au même moment ou nous achetions un local commercial en ruine sur l'Ile Saint Laurent. Nous en faisons avec mon papa, tragiquement disparu, le restaurant Parcours que nous avons créé entièrement. Pendant ces années nous avons obtenu le bib gourmand du Guide Michelin, le titre de maître restaurateur et acquis une fidèle clientèle que nous sommes heureux de revoir dans notre nouvel établissement "Ti-Coz" que nous avons crée et ouvert le 14 juillet 2015. Et nous voilà en route pour de nouvelles aventures Fontainoises...